Tout savoir (ou presque) pour se rendre à Fraser Island

Avant de faire ce trip, tous les voyageurs qui ont fait cette destination nous parlaient de Fraser Island comme l’incontournable lorsque l’on voyage en Australie. Ok, soit, mais qu’est ce qui ne l’est pas, tout est incroyable ici, dur de trouver un endroit favori parmi tout ceux que l’on a déjà visité. Mais après avoir vécu cette expérience, ça y est on a notre “favourite place” jusqu’à aujourd’hui, évidemment 😉 Voici en quelques points le pourquoi du comment :
  • Fraser Island, c’est la plus grande étendue de sable au monde (120 km sur 15)
  • L’île est inscrite au patrimoine mondial depuis 1992
  • Les dunes géantes, et les immenses étendues de sable se sont formées pendant des centaines d’années amenées par les flots
  • La diversité des paysages est perturbante, on peut passer de la forêt tropicale, aux lacs, aux eaux turquoises et transparentes, aux paysage désertiques avec comme horizon l’océan, la forêt et bien évidemment les dunes, des kilomètres de routes de sable bordées par les vagues de la mer de l’océan.
  • Ce doit être une des seules destinations à se faire uniquement en 4X4

Comment s’y rendre ?

Qui dit île, dit ferry, à moins que tu sois pété de tunes et que tu as ton yacht personnel, dans lequel tu embarqueras ton 4X4 préféré. Autant te dire, qu’on l’a joué modeste, et on a opté pour la traversée en ferry. Plusieurs villes de départ sont possibles :

  • Rainbow Beach (qui, au passage, est magnifique, la plage multicolore, et les dunes qui bordent celle là en font aussi un endroit d’exception. Depuis Rainbow Beach, on arrive au sud de Fraser Island, il faut alors faire une longue traversée en 4X4 pour rejoindre les meilleurs spots de Fraser Island.
  • Noosa, est une ville huppée, ancien spot prisé des surfeurs, où une rando magique est au programme démarrant du bush, et longeant les plages magnifiques de Noosa. Bon ce qu’on ne savait pas, c’est que cette plage était autorisée aux joies du naturisme

“Xav? le gars il est à poil, là nan?

– On trace, ce doit être un malade… hé?! mais il y en a plein d’autres en fait! Ok, ne regarde pas, et apprécie le paysage 😀

– Sympa les méduses 😉 “

Donc pour en revenir, Noosa est également un point de démarrage pour Fraser Island, et de la même façon  que Rainbow Beach, on arrive au sud de l’île

  • Hervey Bay, plus au nord des précédentes villes, permet de rejoindre Fraser Island directement au centre de l’île. Si tu as bien suivi, il faut également prendre le ferry pour arriver à bon port. Dans notre cas, on est parti d’Hervey Bay et on a réservé le tour dans un backpacker, où le gérant nous a proposé gracieusement de garer notre van dans son entrée, encore un Australien bien sympa, une fois de plus !

Dans quel cadre peut-on visiter l’île ?

  • Notre choix : le convoi de 4×4, partir avec un groupe de jeunes (oui car même si on était les papys du groupe, on est encore jeunes ! CHUT ! ne dis rien, on est encore jeunes, point). Je n’ai pas l’habitude de promouvoir tel ou tel tour, mais là on a tellement « kiffé » le tour, puis le mi-baroudeur, hippie, surfeur « Simen » que l’on a eu comme guide (ou comme pote, je ne sais pas trop) que voici le tour que l’on a choisi et que l’on recommande : Drop Bear Adventure. Ce genre de tour s’évalue de 400 dollars à 550 dollars pour 3 jours pour 1 personne.
  • Louer ou être propriétaire d’un 4×4, acheter le permis de circuler sur l’île (modique somme d’une centaine de dollars), puis organiser son road trip sur Fraser Island comme un grand, trouver les campings, et ne pas retourner le 4X4 à la première bosse. Ce mode chiffre aux environs de 350 dollars (permis, essence, camps) pour 2 personnes.
  • Il existe aussi des tours en bus (4×4 bien évidemment) qui peuvent embarquer une cinquantaine de personnes. Idéal pour les vieux, les jeunes déjà vieux. Je ne juge pas, je ne connais pas, mais ça nous semblait moins fun que le tour en 4X4.
  • Le moins cher de tous, et sûrement le moins sécurisant, est le mode rando, certains le font, malheureusement, à moins d’y rester 10 jours, ça me semble difficile de profiter des meilleurs spots, avec en plus le risque de se faire bouffer par un dingo, on y reviendra…

Voilà déjà une bonne couche d’infos à propos de Fraser Island, comme je me suis déjà beaucoup étalé, je vous propose de faire un second article pour raconter notre trip !
Il va falloir patienter un petit peu…